Le crédit bancaire : avantages et inconvénients

En général, il s’agit d’un financement octroyé à des particuliers ou à des entreprises telles que le prêt à la consommation ou le crédit immobilier. Donc, c’est une somme qui est capable de satisfaire vos besoins urgents d’acquisition, cependant il n’offre pas la totalité de garanties en matière de trésorerie pour les différents intéressés.

La notion de crédit bancaire

Il est important de savoir que le crédit bancaire est considéré comme étant un ensemble de fonds accordés aux divers bénéficiaires par les établissements financiers. En contrepartie, ces derniers doivent obtenir un taux d’intérêt qui peut être fixe ou variable, et en même temps, les bénéficiaires sont tenus de verser des mensualités d’une manière régulière. Sachez que la banque peut consentir un emprunt à court terme c’est-à-dire un découvert, ou un prêt à long terme qui peut aller jusqu’à 30 ans et plus. Tout cela est en principe prévu dans les clauses de la convention d’octroi  de crédit. Sachez aussi que le prêt bancaire peut notifier le crédit par signature comme la caution ou la garantie. Nous savons qu’il existe de différents types de prêt dont chacun a leur propre taux d’intérêt et leur demande d’octroi. Il y a le crédit à la consommation qui est qualifié d’un prêt à courte durée. Et il y a aussi le crédit immobilier connu essentiellement pour sa longue durée.

Les avantages apportés

Si vous êtes à  la recherche d’un financement pour la réalisation de votre projet, vous devez connaître que le crédit bancaire vous donne l’opportunité d’obtenir un plus grand volume  de fonds par rapport aux autres options que vous pensez envisager. Par exemple :

  • Concernant les personnes physiques, la majorité des crédits à la consommation est très accessible et offre une mensualité constante et des taux d’intérêt fixes. Cela permet à son bénéficiaire d’acheter facilement le bien de son rêve comme une voiture ou autre.
  • Concernant les personnes morales, cette solution permet tout d’abord d’avoir une trésorerie pour l’acquisition des immobiliers ou le rachat d’un fonds de commerce. Ensuite,  quand un dirigeant d’une société contracte un prêt bancaire, il est plutôt difficile de  l’enlever sur son poste. Et enfin, le crédit bancaire  donne une chance d’obtenir une réduction fiscale des intérêts.
  • Pour les établissements financiers, ce moyen leur permet d’accumuler facilement des bénéfices.

Les éventuels inconvénients rencontrés

Pour les particuliers, le montant du taux d’intérêt accroît la totalité du crédit et en absence d’une bonne gestion,  il pourrait provoquer un surendettement. Prenons par exemple, le cas d’un prêt renouvelable dont l’offre est très tentant, mais le risque d’endettement excessif est trop grand. Quant au prêt à la consommation, les taux d’intérêt appliqués sont vraiment élevés. Sachez que le remboursement de la mensualité dans le délai imparti augmente vos charges fixes. Pour les sociétés, le crédit bancaire peut entraîner le non-remboursement voire même le dépôt de bilan, dans la mesure où leurs activités faisant l’objet de l’investissement ne marchent pas, hors elles doivent verser régulièrement le taux d’intérêt et la somme prêtée. Donc si vous n’arrivez plus à rembourser correctement votre dette, le créancier peut vous poursuivre devant la justice.